AFO ASSOCIATION​
Projet solidaire associatifs
  • Facebook - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

Nos Coordonnées 

A propos

Nos Projets

CELO, le nouveau projet d’AFO 

 PRESENTATION DU PROJET CELO:

L’association AFO et le Centre Socio-Educatif de la commune de Diamniadio sont partenaires pour développer un service éducatif. A terme, AFO se positionne pour créer un CELO « Centre d’Excellence de Littérature Orale »

 Naissance du projet Celo / Historique:

L'équipe d’AFO développe depuis 3 ans le projet « Territoires d’Enfants », un partenariat interscolaire basé sur la redécouverte et la préservation du patrimoine oral international. Le projet CELO se lance avec le souhait de réaliser un travail de fond sur la connaissance et la mise en application du patrimoine oral Sénégalais, en lien avec le patrimoine oral français, notamment occitan.

 Ce projet a pour objet d’assurer des ateliers, des stages, des formations, et de constituer un fonds thématique permettant d'envisager la littérature orale dans sa dimension interdisciplinaire.

 

Développement:

 PROJET : 2020 Création d’une unité pour la préservation et le développement du patrimoine oral au sein du centre culturel de Diamniadio, Sénégal.

 Notre structure proposera tout au long de l'année des programmations de conteurs, des ateliers, des forums et coordonnera des programmes de partenariat interscolaire francophone France-Sénégal. Dans ce cadre, AFO étant une association du Sud de la France, nous souhaitons mettre en avant la culture orale occitane. Pour atteindre cet objectif, AFO souhaite dans un premier temps ouvrir un service éducatif au sein du centre culturel de Diamniadio. 

 

PROJET PILOTE 2018-2019 : mise en place d’un Service éducatif. Ouvrir un service éducatif est le premier pas du projet CELO, un moyen d’optimiser les potentiels de partenariats au sein du centre culturel ou nous allons nous implanter. Un moyen de fédérer tous nos partenaires scolaires, socio culturels, artistiques au Sénégal et en France en vue de lancer un centre d’excellence de littérature Oral (CELO).à l’horizon 2020

La vocation de ce service éducatif est d'assurer la coordination permanente et privilégiée entre l'institution éducative et l’établissement culturel. Entre autres, celui-ci se tiendra à la disposition des enseignants pour proposer des ateliers, des formations, des thèmes d'études et d'animations.

 

Equipe en mission CELO-Sénégal 2017-2018:

L’équipe travaillant au projet CELO de l’Association AFO comprend 7 personnes et est soutenue par tous nos adhérents en France et au Sénégal. Notre équipe se mettra au travail au centre culturel de Diamniadio de Décembre à Mars pour lancer l’ouverture du service éducatif.

Pour mener à bien et pérenniser les actions, les formations et les ateliers proposés, l’association AFO envoi en mission 3 personnes qualifiées capables de coordonner et d'animer les ateliers du planning et d'assurer des formations dans ce cadre spécifique.

Wanda Costantini : Animatrice et directrice de structure (BPJEPS). Conteuse et percussionniste. Ecriture de projet, dont Territoires d’Enfants. Réalisation de vidéos. Créatrice de bijoux

 

Agnes Chambon : Educatrice spécialisée Jeune et handicapés. Ecriture de projet pédagogique adapté aux structures. Coach de développement Personnel. Comptable. Musicienne-Pianiste

Céline Chambon : Informaticienne et électricienne qualifié. Animatrice nature, art plastique et recyclage. Niveau enseignante primaire. (sera présente 1 mois en Février)

Réseautage : L’objectif est de solliciter des directeurs d’établissements scolaires, des enseignants, des intervenants, des artistes déjà partenaire mais aussi de nouveaux partenaires à s’impliquer activement aux actions d’animations et de formations que nous proposons. Les éléments constitutifs de cette équipe sont sélectionnés parmi les associations locales, les enseignants partenaires, les adhérents, les conteurs, les stagiaires souhaitant accomplir un parcours en lien avec le projet

 

Objectif culturels et pédagogiques: 

Ce service éducatif positionne la structure culturelle de Diamniadio comme un lieu régional de ressources concernant la littérature orale, l’oralité au sens large, avec une approche interdisciplinaire

Projet pédagogique

-Favoriser le développement culturel de chacun

 - Apprendre à respecter l’autre et ses différences

- Apprendre à vivre ensemble

- Développer l’écoute et la bienveillance

- Favoriser les relations intergénérationnelles

- Respecter la spontanéité et la créativité de chacun

- Respecter le rythme et le degré d’implication de chacun

- Permettre de développer ses compétences, ses talents

- Permettre l’émergence et la mise en place de projets

 

Une approche transversale et créative:

La littérature Orale est notre fil conducteur. En créant des liens et en donnant des outils aux enseignants partenaires, le projet CELO vise à diffuser des méthodes complémentaires d’enseignement inspirées du principe de la transversalité. Nous abordons les contes, le théâtre, l’écriture, l’oralité de façon pluridisciplinaire. Nos expériences sur le terrain nous enseignent qu’une telle approche améliore les capacités d’apprentissage des enfants.

Au travers le projet CELO, notre démarche vise à soutenir le développement psychologique de l’enfants par une activité transversal et en lien avec l’oralité. Dans ce type de projet qui encourage les participants à créer des ponts entre la théorie et la pratique, l’enseignant et ses élèves acquièrent une expérience d’enseignement qui complète l’enseignement classique.

LE PROGRAMME CELO POUR LE SERVICE EDUCATIF 2017-18

Nous prévoyons une présence de nos animateurs 2 à 3 jours consécutifs par semaine de mi-Décembre à Fin Février pour développer 3 ateliers CELO autour de l’oralité :

-Théâtre- Forum « Celo sur Scène »

- Balade Pédagogique « CELO Socrate »

- Etude des contes « CELO Collecte »

 

Déroulement et apport éducatif, social et culturel des ateliers:

 

ATELIER N°1 « CELO sur Scène » 

3 étapes pour exprimer son quotidien

Public :

-Ouvert à tout le public fréquentant le centre culturel / pour enfants et adultes / cours enfants -Cours adulte / partenariat possible avec une structure en lien avec le théâtre.

- Ouvert aux collèges dans la limites de nos capacités à savoir : nous inscrirons un maximum de 2 classes par mois

Présentation :

Notre équipe propose aux participants de porter la casquette d’acteur de leur vie et de leur commune en créant ensemble des piécettes de théâtre qui mettent en scène leurs réflexions. Lors des présentations de ces petites scènes, le public est appelé à prendre la place d’un ou de certains acteurs pour en changer l’issue. Ainsi, les ateliers « CELO sur Scène » sont un lieu de découverte, d’échange, de communication.

 

Déroulement :

 

1/ Forum :  Trouver des sujets à mettre en scène, apporter des connaissances, des anecdotes sur un thème choisi ensemble. En mettant ensemble sur pied des petites pièces de théâtres, les participants découvrent la diversité et la complémentarité des expressions artistiques, et apprivoisent l’environnement culturel à leur porté. Les participants mutualisent leurs savoirs, leurs compétences au sein du projet « CELO sur Scène » qui sollicite des capacités d’écriture, d’improvisation, d’innovation, d’expérimentation.

Apport du travail de forums

  • La création d’un spectacle commun permet de développer de nombreuses compétences

  • Choix des texte, écriture commune ou seul, dialogue autour des écrits ou propositions de texte.

 

  • Les débat sur les thèmes choisis permettent d’échanger ses points de vue et d’être capable d’avoir des dialogues sereins et constructifs en étant nombreux.

 

  • Les choix des lieux, des décors, des costumes nécessitent un esprit d’équipe et de coordination

 

  • Aboutir à des représentations publiques, c’est savoir se donner la motivation nécessaire pour la réussite de tous.

 

 

2/ En Scène : Faire vivre les sujets, c’est passer à la scène, apprendre l’interprétation et oser l’improvisation. Apprendre à jouer sur scène son quotidien, c’est développer des situations d’échanges et de débat sur les thème choisis : On ajuste alors son texte, son ton, sa posture. Se découvrir acteur permet aux participants d’être sensibilisés aux métiers liés au monde de l’art et de la culture.

 

Apport du travail sur l’improvisations :

  • Développer l’imagination

  • Développer son regard sur l’autre, savoir jouer avec l’autre, l’écouter

  • Investissement personnel, recherche de la justesse, oser, risque

  • Développer la rapidité d’intervention, l’a propos

  • Création d’un dialogue, d’un monologue, inventer une argumentation

 

 

3/ En public : En gardant l’esprit du théâtre forum, les représentations prévues en public permettant ainsi la participation de volontaire sur scène et ajoutent de la profondeur au travail des acteurs. Ces ateliers se positionnent comme transmetteurs de savoirs artistiques à des fin d’échanges interactifs avec le public.

Apport du travail d’interprétation

  • L’interprétation enseigne la transversalité : son exercice permet de lier l’observation, l’imagination et de retrouver l’émotion juste à une situation donnée

  • La base du jeu de l’acteur qui comprend le lâcher prise du corps et de l’esprit, le contact avec l’autre.

  • La mémoire, ou comment organiser en flux de pensé détendu, une somme d’information pour les jouer sans contrainte.

 

ATELIER N°2  « CELO Socrate »

3 étapes pour penser son environnement

Public :

-Ouvert à tout le public fréquentant le centre culturel / pour enfants et adultes / cours enfants -Cours adulte / partenariat possible avec une structure en lien avec le théâtre.

- Ouvert aux primaires et aux collèges dans la limites de nos capacités à savoir : nous inscrirons un maximum de 2 classes par mois

 

Présentation :

Socrate, philosophe grec du Ve siècle av. J.-C est connu comme l’un des créateurs de la philosophie morale. Penseur plein d'humour, confiant envers la nature humaine, Socrate s'appuyait tout particulièrement sur la morale pour éveiller ses élèves. La particularité de son enseignement est qu’il n’enseignait pas dans des salles mais emmenait ses élèves se promener en ville, en campagne pour les faire réfléchir à ce qu’ils voyaient.

C’est avec ce fil conducteur que notre équipe propose aux classes partenaires, d’entamer un cycle « CELO Socrate » qui comprendra 3 étapes, reparties en plusieurs ateliers sur 1 mois. Ce cycle permettra aux participants d’’approfondir leurs connaissances et de s’exprimer sur un thème choisi ensemble, et pour les scolaires en lien avec le programme de l’éducation Nationale Sénégalaise.

Les modes d’expression et de retransmission s’organisent en fonction des envies des participants. Plusieurs groupes peuvent se former et choisir un mode d’expression différent pour développer le sujet choisi. Nos animatrices peuvent mener dans une même salle plusieurs ateliers : Poésie, Art Plastique, Peinture, Vidéo, Photo qui pourront au final donner lieu à une exposition/présentation.

Déroulement :

 

1/Balades pédagogiques : Aborder l’enseignement scolaire autrement, par la découverte de l’environnement proche du centre culturel, du quartier, mais aussi de sortie, de visite d’autres site : Poésie, Mathématique, Histoire-Géo, Ecologie sont travaillés de manière ludique et par petit groupe. Les participants abordent le côté pratique qui les aident à comprendre la théorie.

Apport du travail sur la recherche sur le terrain (balade pédagogique)

  • Apprendre et développer l’autonomie tout en étant en groupe.

  • Savoir prendre des notes, des impressions sur le terrain et les mettre en lien avec le thème. Choisir et retenir ce qui se rapporte au thème.

  • Garder l’esprit ouvert aux détails qui nous entourent : développer son sens de l’observation

  •  

  • Développer l’esprit d’équipe et de coopération

 

Un Exemple ? Si le thème retenu se trouvait être la poésie, alors une balade pédagogique s’axerait sur la capacité de nos participants a poétiser ce qu’ils vont voir dans leur quartier. Prendre des notes, oser des métaphores, faire des croquis. 2changer dans le groupe, faire émerger un autre regard individuel puis collectif.

2/ Rencontre d’un acteur du thème étudié : Approfondir encore les idées et les connaissances développées lors des balades pédagogiques avec la rencontre d’un acteur du thème abordé.

Possibilité que ce soit un parent d’élève, ou une connaissance locale qui soit spécialisée dans le thème, dans le cadre d’un projet impliquant une classe.

 

Apport du travail sur la rencontre d’un acteur du thème étudié

  • Confronter ses connaissances avec un expert sur le terrain signifie beaucoup pour l’étudiant : une possibilité de lier la théorie avec la pratique et l’expérience.

  • Rencontrer un spécialiste, savoir écouter, approfondir ses réflexions, poser des questions.

  • Adopter une attitude « journalistique » dans les prise de notes pour aller a l’essentiel

  • Prendre des photos de l’artiste et de son environnement

  • Filmer, enregistrer une interview, afin de réaliser un montage vidéo.

 

Un Exemple ? Si le thème retenu se trouvait être la peinture classique et contemporaine, nous rencontrerions peut-être un artiste établit qui pourrait témoigner de son parcours et aussi donner ses opinions.

3/Création collective à thème : suite logique des balades et des rencontres à thème ; la retransmission des connaissances acquises sur place, au centre culturel, sous forme d’ateliers d’art plastique, d’expositions…

 

 

Apport du travail sur la création collective à thème

  • Coopérer ensemble par petit groupe tendu vers un objectif commun, amis en utilisant des supports différents.

  • Valoriser en équipe le travail de recherche et de rencontre effectué

  • Apprendre l’art de la retransmission de savoir acquis sur le terrain

  • Préparer une exposition, un moment privilégier pour mettre en valeurs nos créations et notre équipe

 

Un exemple ? Si le thème retenu se trouvait être Le recyclage, les participants pourraient monter une exposition sur ce thème et se repartir en groupe pour : créer un exposé sur l’histoire du recyclage, réaliser une exposition photos sur ce thème, écrire des texte (poétique, journalistique), prendre la parole pour témoigner, fabriquer ou chercher des objets recyclés etc..

 

ATELIER N°3 « CELO Collecte », collecter un conte en lien avec un lieu, un évènement, un rythme, une danse traditionnelle…

Public :

-Ouvert à tout le public fréquentant le centre culturel / pour enfants et adultes / cours enfants -Cours adulte / partenariat possible avec une structure en lien avec le conte ou le spectacle jeune publique.

- Ouvert aux primaires et aux collèges dans la limites de nos capacités à savoir : nous inscrirons un maximum de 2 classes par mois

Présentation :

Le conte est d'abord une manifestation de la société traditionnelle dans laquelle la communication orale est privilégiée ; c'est un phénomène d'oralité. Le conte traditionnel est un jeu oral et un art de la parole. Il tient à tous les genres littéraires (le récit, le théâtre, la poésie, la chanson... ), ce qui explique, entre autres, sa richesse. Le conte a besoin pour s'exprimer d'un bon narrateur, mais aussi de la présence d'un auditoire actif. Chez certains peuples, les contes peuvent être utilisés, à la manière de proverbes, au tribunal coutumier, pour illustrer un propos ou donner une leçon de morale.

 

Le conte permet de comprendre les structures et les lois qui régissent la société traditionnelle. Il diffuse des valeurs, des concepts religieux et des tabous.

L’Atelier « CELO Collecte » propose aux participants de partir a la rencontre d’un conteur et d’un conte, d’en saisir l’essence pour travailler ensuite en commun à le transmettre.

 

Déroulement :

1/ Atelier de découverte d’un conte du monde avec notre animatrice. Réflexion sur l’utilité du conte, sur ses formes, ses secrets. Apprendre a raconter, apprendre a observer celui qui raconte. Montage du projet « CELO Collecte » avec l’animatrice. Organisation pour aller rencontrer un conteur de la région. Possibilité que ce soit un parent d’élève, ou une connaissance locale qui soit conteur dans le cadre d’un projet impliquant une classe.

Apport du travail sur la découverte du conte et de ses fonctions

Pour évoluer, nous avons constamment recours à l’imaginaire. Les contes sont des variations sur une histoire familiale avec ses tensions, ses manques, ses conflits. Le conte stimule l’imaginaire et nourrit nos représentations. Il soutient également la symbolisation.

Comprendre comment un conte fonctionne et prendre plaisir a se découvrir un peu plus soi-même.

Avec les participants , nous créons une groupe soudé et curieux pour aller à la rencontre de notre imaginaire.

 

2/ Rencontre et collecte d’un conte auprès d’un conteur. Collecter des informations liées au conte : son origine, est-il lié a une chanson, une danse, un évènement ? Prise de son, de vue, photos.

Apport du travail sur la rencontre et la collecte

  • Les raisons d’aller à la rencontre du conteur sont nombreuses et les effets provoqués sont incalculables tant ils touchent, en dehors du plaisir du moment partagé, à autre chose qu’au conscient et à l’immédiat ; il y a stimulation de l’inconscient. D’autres effets peuvent rester en sommeil jusqu’à ce que nos esprits aient atteint un stade favorable à leur germination.

 

  • C’est aussi une rencontre avec un personnage, souvent un ainé, qui nous prouve en toute simplicité la force créatrice qui est en nous : l’imagination. En prenant le temps d’observer le conteur, de pouvoir lui poser des questions sur son conte et sur lui, les participants prennent conscience de leur responsabilité de collecteurs et de transmetteurs de l’oralité traditionnelle.

 

3/ Retransmettre et préserver le conte collecté en se plaçant au carrefour de notre imaginaire. Pouvoir le raconter à son tour, seul et a plusieurs, l’illustrer, le chanter, le danser.

Apport du travail sur la retransmission et la préservation

  • Un conte collecté et retransmis est un conte prêt pour un nouveau voyage vers de nouvelles oreillse, et sa destination et souvent plus vaste que l’on ne l’imagine. Le projet CELO dans son ensemble vise à la retransmission et la réservation du patrimoine oral, et les participants saisissent à l’issue de ces ateliers le rôle essentiel qu’ils y ont joué. En transmettant à leur or le conte, ils s’inscrivent ainsi à leur tour dans la préservation de l’oralité.

Ecouter et conter permettent de :

  • de faciliter l’expression des émotions ;

  • d’aider à la mise en mots et à la mise à distance des angoisses évoquées dans l’histoire. Le conte permet un jeu de maîtrise des peurs archaïques ;

  • d’aider à régler les conflits de nos vies intérieures;

  • de mieux comprendre nos pulsions agressives, nos peurs, car ils sont évoqués dans l’histoire ;

  • à travers le héros, de fournir des démarches à adopter pour résoudre ses conflits et fortifier sa personnalité.

 

 

L’EQUIPE CELO

Au Sénégal :

Bintou CAMARA, directrice du centre culturel de Diamniadio

Wanda COSTANTINI - coordinatrice, animatrice, conteuse, communication, Formation – TOUBAB DIALAW

Agnes CHAMBON - Educatrice spécialisé, Formation, Accueil,

Céline LAMBOUX - Coordonnatrice-animatrice nature et Art plastique – Informatique et Communication Média-Mialet-ALES AGGLO

Taha DIAHKATE, peintre et plasticien – Sympathisant de notre association depuis 2012 DAKAR

Jacqueline LIOTARD, coordonnatrice de projet, peintre, artisane, lieu d’accueil pour notre association depuis 2015 – TOUBAB DIALAW

Malang NDIAYE, artiste artisan – Animateur recyclage -TOUBAB DIALAW

Etablissements / Enseignants / Intéressés par le projet : 

Patrick Holé (directeur) et Eugène BARRA, professeur de français à l’Ecole Charlemagne de RUFISQUE / projet mené avec notre association dans le cadre de Territoires d’Enfants en 2015-2016-2017

Equipe pédagogique de l’école du DIALAW/association DJARAMA– Patricia GOMIS – Afidi et Nganti TOWO – Projet mené avec notre association dans le cadre de Territoires d’Enfants en 2016-2017

Mor Diahaté : Enseignant universitaire école public / DAKAR- Sympathisant de notre association depuis 2015

Annie JO, enseignante à l’école AVENIR PLUS à MBOUR/  projet mené avec notre association dans le cadre de Territoires d’Enfants en 2015

 

Associations / partenaires / organisateurs / Interressés par le projet

LES PETITES GOUTTES Association franco-sénégalaise (Grenoble-Dakar)

TALIBE TALIBERTE – association COULEUR MUSIQUE BAYE GALLO SARR et Carole Judith -SALY

Ibrahima DIANCKA – SEN TOUR BOOKING – DAKAR

En France:

Marysianne GREFFEUILLE -  Présidente Afo, PARIS

 Wanda COSTANTINI - coordinatrice, animatrice, conteuse, communication, Formation – Mialet-ALES AGGLO

Tess LEROY – service civique – St Sebastien d’Aigrefeuille ALES AGGLO

Agnès CHAMBON – Adherente en contrat bénévole Comptabilité, Communication, Formation, Accueil

Karine TASTEVIN – Secrétaire – administration, emploi - Generargue ALES AGGLO

Peggy DANEDE – Trésoriere – Comptabilité, Marsillargue Atuech – ALES AGGLO

Celine LAMBOUX – Coordonnatrice-Communication Média-Mialet-ALES AGGLO

 

FINANCEMENT

  • Le lancement du projet pilote CELO est financé par l’association AFO et ses activités, dont notamment La Zen Zone. Il s’agit du site d’accueil associatif de notre association qui propose une programmation culturelle 4 mois par an. Ses bénéfices soutiennent le projet CELO (billet d’avion, voyage et frais des animatrices bénévoles sur 3 mois, collecte et acheminement des dons, achat de matériel pédagogique.)

  • Les tarifs des ateliers sont volontairement peu chers ou basés sur l’échange. Ils permettront de nous aider à couvrir les frais minimums des animatrices bénévoles, notamment leur transport).

  • Nous réfléchissons à créer un événement au Sénégal avant notre départ qui permettrait d’aider à financer la pérennisation du service éducatif du centre culturel en constituant une trésorerie utilisable pour la suite projet.

Subvention et autres financements :

 

Notre trésorier et notre comptable montent actuellement des dossiers CELO 2019-2020 qui pourront nous servir auprès de :

  • Francophonie

  • Fondation de France

  • Financement participatif (crow founding)

  • Financement régional sur le Secteur Occitanie

  • Mécénat en France et au Sénégal

  • Financements européens

  • Financement UNESCO

Appel aux dons:

Wanda & Jénaba, Artistes et Animatrices